Le projet « Handikids Mobility »


L'objectif de ce projet est de permettre à des enfants polyhandicapés de gagner en mobilité et en autonomie.

 

Pour ce faire, le projet porte en premier lieu sur le développement d'une interface de commande sur fauteuils roulants électriques pour les enfants du centre APF Handas Metz.

 

Le projet vise ensuite à élargir le champ d'utilisation du procédé et à mutualiser son développement. Cette recherche d'une interface facilitant la mobilité amènera à développer par la suite des outils de communication pour les enfants polyhandicapés.


Comment est né le projet « Handikids Mobility »

Le programme pédagogique de l'ENIM prévoit, tout au long de la formation des élèves-ingénieurs, une unité d'enseignement intitulée "Formation humaine et Formation à l'encadrement". Ce secteur d'activité inclut un module d'"Ingénierie concourante et citoyenne" (ICC) visant à sensibiliser les étudiants aux responsabilités de l'ingénieur, et à les former à la conduite d'un projet qui prend en compte les enjeux sociétaux.

 

Dans ce cadre, en vue de développer des projets en adéquation avec ces objectifs d'apprentissage, la Direction de la Vie Etudiante de l'ENIM a sollicité en 2014 le centre APF Handas Metz, avec lequel des relations sont régulièrement entretenues depuis.

 

L'initiative du projet "Handikids Mobility" a été prise suite à de multiples rencontres au centre Handas de Metz dans le cadre de ces projets ICC. Ce centre dispose d'un fauteuil roulant électrique mais ne peut l'utiliser, la commande joystick n'étant pas adaptée au handicap des enfants du centre. Romuald Stock, maître de conférence en informatique et mécatronique à l'ENIM, a ainsi eu l'idée d'associer les nouvelles technologies de communication (Kinect, Leap motion...) à la commande de ce fauteuil.


Pour en savoir plus sur "Handikids Mobility", consultez la page "Présentation détaillée du projet"